Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 20:12

 

Elle ne va jamais bien devez-vous penser... A juste titre ces dernières années. Il y a eu si peu d'éclaircies et la dernière en date a rapidement volé en éclat. Après avoir failli y laisser ma peau, et pas encore remise de l'aventure, celui sur lequel je m'appuyais n'a pas déserté, non, mais a tué l'espoir et la joie de vivre qu'il avait contribué à faire renaître. Ne rien espérer m'a t-il assené. Pas d'avenir, juste du jour le jour. Il a soufflé l'étincelle qui me réchauffait.

 

De l'espoir justement, c'est ce dont j'aurais besoin pour tenir, pour passer ne serait-ce qu'un jour sans verser de larmes. Parce qu'en plus de tout le reste, ma famille et moi-même avons appris il y a 15 jours que mon père était atteint d'un cancer. La pire forme qui soit dans son domaine. Mon père... celui qui m'a toujours portée, de près comme de loin. Le seul bastion, avec ma mère, auquel je pouvais encore me raccrocher. Mon père était mon roc, mon point d'ancrage, je savais qu'il était là, toujours. Et bientôt, dans quelques mois ou une paire d'années tout au plus, il ne sera plus là. L'opération est pour bientôt. Combien gagnera t-il de sursis ? Encore une histoire qu'il faudra vivre au jour le jour. Pas le choix pour celle-là.

 

J'ai froid depuis bientôt trois mois maintenant, depuis que celui qui m'avait rendu le sourire a étouffé la flamme qu'il avait ravivée dans mon coeur, mais plus important encore, dans ma tête. Grâce à lui je croyais de nouveau en quelque chose.


Aujourd'hui l'espoir est loin, il est chimère. Je suis ballotée de tous côtés. Je bois la tasse, je n'arrive pas à reprendre pied. Et pourtant il faut faire semblant d'être encore ancrée quelque part, au moins devant les enfants. Ils savent que leur grand-père a une maladie grave et mortelle, mais ils n'imaginent pas à quel point leur mère est ébranlée.

 

 

Plus rien à quoi me raccrocher.


 

L'Amour n'est qu'illusion. Pas d'avenir en vue. Je tombe.

 

La maladie tue ma famille, au propre comme au figuré. Je sombre.

 

 

Je sourirai.........un autre jour peut-être

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
A la recherche de jours de paix...C'est ce que nous voudrions tous mais la vie nous maltraite un peu trop parfois...Je suis triste à la lecture de tes mots, et je comprends ton grand désarroi face<br /> aux mauvais coups du sort... Mais il faut tenir pour ce qui sont proches de toi...Bises et affectueuses pensées...
Répondre
M
<br /> <br /> Merci pour ce petit mot :-)<br /> <br /> <br /> Bises<br /> <br /> <br /> <br />
L
Bonjour Magalie,<br /> <br /> Quelle tristesse dans tes mots, le moment est très difficile pour toi mais quoi qu'i arrive il faut que tu soit la plus forte, bien sur tu vas penser, facile a dire! Mais ces mauvais jours vont<br /> passer et le bonheur refera son apparition. Je ne suis pas arrivé à mon âge sans de nombreuses périodes difficiles, c'est toujours le moral qui m'a permis de lutter contre les difficultés. Alors<br /> surtout courage et espoir. Je t'embrasse très amicalement.<br /> <br /> Henri.
Répondre
A
Bonjour,<br /> Envoyée chez vous par Nina je tiens à vous dire qu'étant passée par là et pas remise encore je viens vous encourager... C'est l'écriture, depuis deux ans maintenant, (j'apprends la poésie<br /> classique) qui m'a servie de thérapie...)<br /> Je viens même de me faire éditer par l'un des poètes du forum sur lequel j'apprends, POESIs...<br /> Sinon je ne sais si j'aurais pu car les circonstances familiales étaient et sont encore très douloureuses.<br /> COURAGE surtout... Ne pas baisser les bras mais pleurer parfois nous en avons le droit!<br /> Je vous embrasse affectueusement.
Répondre
M
<br /> <br /> Merci beaucoup pour ce chaleureux message !! j'ai mis du temps à y répondre (trop) et je m'en excuse. Pour ma part j'ai bien du mal à écrire encore mais il est vrai que lorsque l'on parvient à<br /> mettre des mots sur nos souffrances, elles semblent moins lourdes à porter pendant un moment.<br /> <br /> <br /> Au plaisir de venir vous lire :-)<br /> <br /> <br /> Amitiés<br /> <br /> <br /> bises<br /> <br /> <br /> <br />
J
Bonjour Méga lune<br /> que vous écrivez bien même dans le désarroi!!<br /> Je ne vous connais pas assez pour vous offrir le muguet roi<br /> mais permettez moi<br /> de vous offrir ma prière<br /> un jour elle ne sera plus chimère<br /> un jour pour tous il fera plus clair.<br /> <br /> http://jamadrou2.e-monsite.com/pages/histoires-pour-faire-semblant/supplique-au-1er-mai.html
Répondre
S
Chère Magalune,<br /> je connais le poids des mots courage, et accroche-toi...ma vie est elle aussi secouée depuis 10ans sans repos, ni répis.<br /> Une chose se règle une autre arrive.J'ai perdu mon père apres des années de maladie, et son agonie fut longue...il est parti quand je venais de me séparer, crois moi..je comprends ce que tu<br /> écris..<br /> et puis la vie m'a fait mal souvent..en amour, j'y ai crû une seconde fois, vécu avec ce nouvel amour quelques années, quand j'ai découvert ce que je ne pensais jamais découvrir..il a fallu<br /> rebondir...en continuant d'assumer le quotidien, a peine la tête sortie hors de l'eau...une maladie orpheline sans traitement qui touche un être proche de mon sang...alors tu vois même. résumé vite<br /> et bref je t'assure que je comprends...<br /> Le consiel que j'ai lu d'aller consulter un pro est bon, j'y suis allée moi aussi pour ne pas craquer, ça aide à comprendre pour pouvoir se reconstruire et continuer d'avancer, ça aide à sortir les<br /> émotions sans avoir le sentiment d'épuiser les proches..C'est un regard neutre qui fait grandir, le temps de traverser certaines embûches.<br /> il y a forcément du soleil qui va venir...continue d'y croire dans un petit coin de ton coeur chère Magalune...<br /> sincèrement je t'embrasse chaleureusement.Sweet
Répondre

Présentation

  • : la plume de Magalune.over-blog.com
  • : Quelques mots et histoires à partager, que ma plume capricieuse consent parfois à livrer.
  • Contact

Ecrire c'est...

« Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre, un morceau de ta chair reste dans l'encrier. »  

 

-Tolstoï-

AVERTISSEMENT

Toutes les photos utilisées sur ce blog sont prises au hasard sur internet. Si vous reconnaissez l'une des vôtres, n'hésitez pas à m'avertir si vous voulez que je la retire. je ne sais pas toujours quelles images sont libres de droit ou pas. Merci et bonne lecture !

Archives