Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 14:44

 

 

 

A vous tous qu'un jour j'ai aimés

Et que je qualifiais d'amis,

Vous à qui j'aurais tout donné,

Quel qu'ait pu en être le prix,

Sachez que vous m'avez blessée,

Laissée profondément meurtrie.

 

Quand j'aurais eu besoin de vous

Au plus profond de la tourmente,

Quand je vous pensais un atout

Pour surmonter la déferlante,

Vous m'avez assené des coups

Qui m'ont laissée agonisante.

 

Certains d'entre vous m'ont trahie,

Quand d'autres se sont détournés.

Votre silence est un mépris

Que j'ai du mal à endurer,

Vos yeux fuyants, tous vos non-dits

Me donnent envie de hurler.

 

J'aurais eu besoin de si peu

Pour croire encore en l'avenir.

Vous avez piétiné ce feu

Qui donne envie de rebondir.

Il me faut vous faire un aveu :

Je peine à ne pas vous haïr.

 

 

 

 

Pas de photo pour celui-là car j'ai des problèmes de connection. Il me faut des heures pour accéder à la moindre page, alors charger une photo est impensable. C'est également la raison pour laquelle je n'ai pas répondu à vos coms et ne viens pas sur vos blogs, ou n'y laisse pas de com, car si par miracle la page s'ouvre, il m'est impossible d'y laisser un petit mot.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Magalune - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

enriqueta 16/07/2012 11:46

J'ai connu cela en "amitié" : trahison, insulte, mépris... Avec certaines de mes amies je n'ai pas eu besoin d'ennemies.

Magalune 18/07/2012 13:07



c'est " réalistement " dit. Sans compter tous ceux qui cherchent à profiter de la situation d'une manière ou d'une autre.



Cathy 12/07/2012 13:39

Bonjour Magalune,

"Les amis" c'est une notion qui revêt de multiples aspects... Pour ma part, dans la vie, ils m'ont tous lâchée lorsque j'étais au plus mal... Raison pour laquelle j'ai ouvert mon blog en 2009. Et
c'est dans le virtuel que je trouve le plus de gens fidèles...

Les amis, c'est bien quand tout va bien... Comme les assurances : tant qu'il ne t'arrive rien tu peux les contacter.

J'ai récemment été hospitalisée et ce sont les personnes de mon blog qui m'ont soutenue.

J'espère que le moral reviendra. Mais en ce moment les blogs sont désertés compte tenu des vacances.

A bientôt et bisous,
Cathy.

Magalune 13/07/2012 18:38



le problème du virtuel, c'est que ça manque de chaleur humaine, et sitôt l'ordi éteint, la solitude est à nouveau écrasante. Pour moi les relations ne sont pas entières par ce biais là. mais je
dois admettre que ça aide à traverser certaines périodes. Quand tu vois que des gens qui tiennent soit disant à toi ne prennent jamais de nouvelles suite à une opération alors que les cyberamis
le font régulièrement, il y a de quoi se mettre à hurler. je te rejoins tout à fait sur e point là.


je te souhaite une belle soirée, merci pour ta réaction mais également pour tous ces pettis mots que tu me laissent régulièrement. Tu fais partie de ceux qui m'incitent à relever la tête.


bisous



oliver 11/07/2012 19:22

Mag,
il ne faut pas sous estimer les dégâts produits par ces personnes, puisque leur "résonance" dure et traverse le temps pour marquer de son empreinte les nouveaux " candidats" à l'amitié ! Il faut
juste en être conscient pour que ta victoire sur eux, la vraie soit ta propre conquête de nouveaux visages, que tu auras choisi en sachant qu'un jour, ils auront eux aussi le droit d'avoir peur et
d'être nuls !On a tendance à élever nos amis au rang de stars, en oubliant que, comme les stars, ce sont avant tout des humains capables du pire !
Bises ( encore un truc dont la distance nous protège !! )

Magalune 12/07/2012 10:15



je n'épiloguerai pas ici puisque tu as eu ma réaction en direct live :-)


Belle journée à toi



monelle 10/07/2012 10:49

Ce n'est évident depuis plusieurs semaines mais j'ai eu le plaisir de ta visite !
Bonne journée
Monelle

Magalune 12/07/2012 10:14



Et merci de la tienne ! Il semblerait que tout soit rentré dans l'ordre !!


belle journée



Jipé 07/07/2012 15:44

"Les amis sont comme le vent,ils n'arrivent pas toujours du coté ou on les attendait"

Magalune 08/07/2012 12:28



le vent ne souffle pas de mon côté alors :-) Comme le commentaire de Jonas, je trouve celui-là censé et bien sympa. Merci de la visite.



Présentation

  • : la plume de Magalune.over-blog.com
  •  la plume de Magalune.over-blog.com
  • : Quelques mots et histoires à partager, que ma plume capricieuse consent parfois à livrer.
  • Contact

Ecrire c'est...

« Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre, un morceau de ta chair reste dans l'encrier. »  

 

-Tolstoï-

AVERTISSEMENT

Toutes les photos utilisées sur ce blog sont prises au hasard sur internet. Si vous reconnaissez l'une des vôtres, n'hésitez pas à m'avertir si vous voulez que je la retire. je ne sais pas toujours quelles images sont libres de droit ou pas. Merci et bonne lecture !

Archives