Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 07:00

 

 

La Lune luisait d'un éclat féroce,

Déchirant la nuit et l'obscurité,

Ravivant le jour de façon précoce,

Donnant à ce lieu sa froide beauté.

 

Lorsque j'arrivais aux abords du lac,

J'entrevis soudain une silhouette,

Elle était penchée sur un curieux sac

Dont elle extirpa une soie violette.

 

La curiosité me fit ralentir,

Et je m'adossais contre un arbre mort,

je voulais savoir, avant de partir,

Ce qu'elle berçait tout contre son corps.

 

Je n'aurais su dire avec certitude

Ce que j'éprouvais à ce moment là,

J'étais fascinée par son attitude,

Sa fragilité, son étrange aura.

 

Ôtant le tissu d'un geste précis,

Je la vis sortir un petit violon,

Un bel instrument au bois bien poli

Dont la couleur miel tirait sur le blond.

 

Je fermais les yeux, saisie d'émotion,

Lorsque s'éleva une triste plainte,

Et je contemplais cette apparition,

Qui interprétait sa propre complainte.

 

J'étais envoûtée par la mélodie,

Le rythme traînant et les notes claires,

J'étais déchirée par cet air exquis,

Par cette musique extraordinaire.

 

Je suis restée là, pressée contre l'arbre

Perdant la notion du temps qui passait,

Je m'apparentais aux statues de marbre,

Sculptées dans le roc, figées à jamais.

 

Quand l'aube a pointé, le violon s'est tu,

Provoquant l'envol de quelques oiseaux,

Emportant au loin cet air inconnu,

Cette mélopée, sa légion de maux.

 

Le jour a rompu le charme puissant

Que la musicienne avait su tisser,

Mais ce matin là en s'en retournant,

Elle m'adressa un signe discret.

 

violon-noir

Partager cet article

Repost 0
Published by Magalune - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

Stéphane 26/02/2012 14:18

Quelle beau moment, je suis sous le charme. A bientôt.

Magalune 27/02/2012 20:17



Et bien merci car ce poème là est un peu mon bébé lol J'y ai passé du temps dessus et c'est un de mes préférés.


A bientôt



GUARDIOLA 16/10/2011 11:53


Bravo! Frissons, émotions, grâce à une plume inventive et précise...Je finis mes lectures au hasard sur cette bonne impression. Je ne vous ai pas dis bonjour mais je vous dis à bientôt...


Magalune 16/10/2011 18:08



merci ebaucoup. C'est un des rares textes dont je sois fière. ravie que vouz ayez trouvé votre bonheur parmi les quelques vers qui sont ici. A bientôt :-)



Hélène bou. 10/10/2011 17:45


un texte tout simplement magnifique.
C'est le premier que je lis, et je vais m'empêcher d'aller lire les autres!

Bravo


Magalune 10/10/2011 19:02



Bonsoir, et bienvenue ici :-) je suis contente que tu aies commencé par celui là, dont je suis vraiment fière. Il m'a demandé du travail et je l'adore. je suis satisfaite du résultat, ce qui
n'est pas toujours le cas. Les derniers ont beaucoup moins de charme, il y a trop de souffrance dedans. Je suis ravie de t'accueillir ici



sweet 15/08/2011 15:17


un superbe texte ui nous emmène là -bas.. loin du brut et du monde... un petit moment magique partagé grâce à toi.
Suis pas venue déposer un mot depuis longtemps, bien que je lise souvent tes vers... Bravo!!!
Bises Sweet


Magalune 24/08/2011 21:39



merci de ta fidélité alors. A bientôt bises :-)



Nokomis 14/08/2011 22:45


Belle fin de journée Mag. Gros biz


Magalune 15/08/2011 10:09



merci merci :-)



Présentation

  • : la plume de Magalune.over-blog.com
  •  la plume de Magalune.over-blog.com
  • : Quelques mots et histoires à partager, que ma plume capricieuse consent parfois à livrer.
  • Contact

Ecrire c'est...

« Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre, un morceau de ta chair reste dans l'encrier. »  

 

-Tolstoï-

AVERTISSEMENT

Toutes les photos utilisées sur ce blog sont prises au hasard sur internet. Si vous reconnaissez l'une des vôtres, n'hésitez pas à m'avertir si vous voulez que je la retire. je ne sais pas toujours quelles images sont libres de droit ou pas. Merci et bonne lecture !

Archives