Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2010 5 06 /08 /août /2010 10:03

 

 

Le soleil darde ses rayons sur la neige
Et redonne quelques couleurs au paysage
Mais je reste insensible à son manège
Aujourd'hui, je n'ai pas le coeur à l'ouvrage.

Je pense à tout ce qui aurait pu être
Si j'avais choisi un autre chemin
Je réfléchis à tout ces peut-être
Qui auraient pu changer mon destin.

Je pense aussi à tout ce que j'ai
Au chemin parcouru jusqu'ici
Je m'en veux de ne savoir apprécier
Tout ce que j'ai déjà accompli.

Mais à la lisière de mes pensées
Se tapit l'Ombre que j'ai toujours fuie
Et malgré toute ma bonne volonté
Elle reste ma plus fidèle ennemie.

Elle s'impose à moi sans crier gare
Et me voilà soudain emplie de doutes
Je me retrouve en plein cauchemar
A ne plus savoir où est ma route.

Je navigue à vue, au jour le jour
Sans vraiment connaître ma destination
Ne sais quand je serai de retour
Ma boussole n'indique plus de direction.

J'ai la désagréable sensation
D'être dans une cage dorée
De m'étouffer à chaque inspiration
Je suis en train de suffoquer.

J'aime ma famille passionnément
Mais je rêve de folie et d'évasion
J'avoue que c'est assez déroutant
Mais je rêve souvent de nouveaux frissons...

Les appels au secours sont vains
Car pas une âme ne comprendrait
Que je ne me satisfasse point
De cette vie bien ordonnée.

Alors je garde pour moi ces inepties
Et même si parfois le vernis craque
J'enfile un masque et souris à la vie
Moi seule sait que c'est une arnaque.

 

 

0806051124313553109

 

Ecrit cet hiver mais tellement d'actualité..

Partager cet article

Repost 0
Published by Magalune - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

Scarlett 24/08/2010 16:53


Beaucoup... beaucoup d'émotions à la lecture de ton poème...Trop peut-être, je n'ai pas encore les "reins assez solides" mais.... je n'y peux rien


écéa 07/08/2010 14:41


Bonjour Magalie et bonne vacances où que tu sois....
Ce poème résonne comme un appel au secours, tu es prisonnière de ta vie, une vie qui ne te convient pas comme si tu la vivais par procuration, ne pas oser dire que tout va mal pour ne pas blesser
parce que "les autres" ne peuvent pas comprendre....Il te reste l'écriture pour te confier à "quelqu'un" qui te comprenne sans te juger, une présence simplement, une épaule sur qui compter....
Je te souhaite de trouver un jour cette voix que tu cherche...Amicalement..écéa.


Nina 06/08/2010 10:48


Il faut avoir le courage de changer tout ce qui peut l'être,
la sérénité de ne pas changer ce qui ne doit pas l'être,
et la sagesse de faire la différence...(MARC AURELE)


Présentation

  • : la plume de Magalune.over-blog.com
  •  la plume de Magalune.over-blog.com
  • : Quelques mots et histoires à partager, que ma plume capricieuse consent parfois à livrer.
  • Contact

Ecrire c'est...

« Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre, un morceau de ta chair reste dans l'encrier. »  

 

-Tolstoï-

AVERTISSEMENT

Toutes les photos utilisées sur ce blog sont prises au hasard sur internet. Si vous reconnaissez l'une des vôtres, n'hésitez pas à m'avertir si vous voulez que je la retire. je ne sais pas toujours quelles images sont libres de droit ou pas. Merci et bonne lecture !

Archives