Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 23:08

 

 

Du silence à l'oubli, il n'y a qu'un seul pas,

Se fondre dans la nuit comme on passe à trépas,

S'effacer dans l'ennui, balayer les gravas

D'une vie qui s'enfuit avec perte et fracas.

 

Le défilé des jours, un présent engourdi,

Comme un compte à rebours, un film au ralenti

Dépourvu des atours d'un scénario qui vit,

Sans issue de secours ni aucun raccourci.

 

La succession des nuits, un arrêt sur image,

La conscience asservie par l'ignoble héritage

Des souvenirs enfouis, douloureux bizuttage,

Et de ces nombreux cris dont on reste l'otage.

 

Du silence à l'oubli, la frontière est bien fine,

L'indifférence nuit autant qu'elle assassine,

C'est la mort de l'esprit, le coeur que l'on piétine,

C'est l'âme qui pâlit dans le jour qui décline.

 

 

2863860078 1 3 NLfFy9BP

Partager cet article

Repost 0
Published by Magalune - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

Suzâme 11/03/2012 21:34

Doux et percutant, des mots qui m'atteignent pour ma première visite grâce à Jonas qui m'avait choqué par son dernier poème...Cet état intérieur sans frontière, dans chaque être qui marche, qui
dort, enfermé ou enfui, heureux entre deux temps, désespéré... cet état entre "le silence et l'oubli"...incommensurable. A bientôt. Suzâme

Magalune 29/03/2012 21:37



merci pour ce commentaire pour ce poème qui ne reflète que trop ce qu'est devenue ma vie;


merci également pour ton invitation, à laquelle 'jai répondu avec plaisir. j'avoue ne plus réussir à aligner deux mots en ce moment; malgré tout, je viendrai parcourir la communauté régulièrement
:-)


belle soirée



Elo 23/02/2012 20:28

Si les jours sont encore difficiles, tes mots parlent avec une justesse inouïe... je les retrouve et mon coeur vibre... bisous bisous, j'espère que ça va.

Magalune 27/02/2012 20:15



Bisous Elo. réponse par mail bientôt



harmonie37 22/02/2012 09:15

On peut tenter d'oublier
Mais tout est noté
Dans nos chaires lacérées.

Le silence se fait prison
De toutes ces trahisons
Foule de maux en tourbillon.

Aux souvenirs enfouis
Choisissons la vie
Pour taire tous ces bruits.


Un très bel écrit que tu nous offres.

Magalune 27/02/2012 20:13



Merci beaucoup :-)



Marie Minoza 15/02/2012 11:35

"Du silence à l'oubli, la frontière est bien fine,
L'indifférence nuit autant qu'elle assassine"

Premier poème que je lis sur ton blog ...
Ton poème est beau par la forme et par tes vers qui dénoncent ce silence perfide qui s'insinue sournoisement entre les hommes, allant jusqu'à l'oubli et l'indifférence...

Je reviendrai te lire...
Marie...

Magalune 16/02/2012 11:54



Merci d'être passée Marie et d'avoir rompu le silence en laissant un petit mot. 9a me touche, sur celui-là plus que sur tout autre;


A bientôt



embertine mazet 08/02/2012 07:54

Un trés beau poeme,qui parle à mon coeur...
Je te souhaite une bonne journée
Amitiés

Magalune 08/02/2012 14:04



Merci, de même :-)


Amitiés



Présentation

  • : la plume de Magalune.over-blog.com
  •  la plume de Magalune.over-blog.com
  • : Quelques mots et histoires à partager, que ma plume capricieuse consent parfois à livrer.
  • Contact

Ecrire c'est...

« Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre, un morceau de ta chair reste dans l'encrier. »  

 

-Tolstoï-

AVERTISSEMENT

Toutes les photos utilisées sur ce blog sont prises au hasard sur internet. Si vous reconnaissez l'une des vôtres, n'hésitez pas à m'avertir si vous voulez que je la retire. je ne sais pas toujours quelles images sont libres de droit ou pas. Merci et bonne lecture !

Archives