Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 09:21

 

 

La chambre baigne dans une semi-pénombre,

Prêtant aux coins une sinistre profondeur

D'où semblent émaner quelqu'inquiétantes ombres

Qui se répandent sur les murs de la demeure.

 

 

Leurs tentacules froids sinuent le long des plinthes,

A la recherche du moindre rai de lumière

Aussitôt étouffé par la mortelle étreinte

De la bête silencieuse et meurtrière.

 

 

Peu à peu les ténèbres gagnent du terrain,

Le silence, imperceptiblement, s'épaissit,

Et le froid, insidieux, distille son venin,

Faisant frissonner la maisonnette endormie.

 

 

Les ombres s'en retournent alors à la chambre,

Glissant sur les draps qui recouvrent le dormeur,

Et s'enroulent prestemment autour de ses membres

En s'insinuant dans la tête du rêveur...

 

tentacules

Partager cet article

Repost 0
Published by Magalune - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

Tony Yves 28/06/2011 16:02


Bonjour Magalie
Serais-tu nyctophobe ?
Tes mots décrivent bien cette angoisse du noir que tout enfant à connu certaines nuits ou le sommeil ne voulait pas venir et que la lune faisait glisser l'ombre des branches d'arbres agitées par le
vent dans la chambre
Bonne journée Magalie
bises
Tony yves


Magalune 29/06/2011 09:32



Voilà c'est tout à fait ça Tony Yves :-)


biz



Elo 26/06/2011 20:20


Etranges ombres araignées... Pourquoi cette toile voile -t-elle les rêves de ce dormeur ?
Bises


Magalune 29/06/2011 09:31



La nuit, la réalité prend une autre dimension que la raison ne maîtrise pas toujours !


biz



yann 26/06/2011 02:19


celui-là, je l'adore! c'est un merveilleux poème !


Magalune 26/06/2011 10:23



Merciiiiiiii :-)



les mots écrits de Jonas D. 24/06/2011 18:32


Brrrrrrrrrrrr ! Délicieux frissons, l'ambiance est là, reste plus qu'à crier... Je sais, personne ne nous entendra !
Merci pour ce texte finement ciselé.
Jonas


Magalune 25/06/2011 08:30



Ton commentaire me rappelle une série que je regardais quand j'étais plus jeune, on voyait, dans la bande annonce, des racines il me semblent, s'enrouler autour de je ne sais plus quoi, des
images un peu fantastiques... En effet, dans ces situations là, inutile de crier, personne ne nous entend.


Belle journée ensoleillée :-)


Mag



Plume 24/06/2011 18:16


J'espère qu'elles ne viendront pas chez moi cette nuit, parce que je ne suis pas sûre d'être encore là demain matin pour en parler ...Très
beau ressenti, belle analyse, pour un sujet douloureux . Courage ! Plume .


Magalune 25/06/2011 08:28



Et bien j'espère que tu as ouvert les yeux sur une matinée aussi ensoleillée qu'ici, idéale pour repousser les ombres !


Belle journée :-)


Mag



Présentation

  • : la plume de Magalune.over-blog.com
  •  la plume de Magalune.over-blog.com
  • : Quelques mots et histoires à partager, que ma plume capricieuse consent parfois à livrer.
  • Contact

Ecrire c'est...

« Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre, un morceau de ta chair reste dans l'encrier. »  

 

-Tolstoï-

AVERTISSEMENT

Toutes les photos utilisées sur ce blog sont prises au hasard sur internet. Si vous reconnaissez l'une des vôtres, n'hésitez pas à m'avertir si vous voulez que je la retire. je ne sais pas toujours quelles images sont libres de droit ou pas. Merci et bonne lecture !

Archives