Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 23:09

 

 

 

Au milieu du désert le silence est profond,

Le souffle du vent a dispersé la dune,

Eparpillant la vie par-delà l'horizon,

Hors de portée du temps, de l'éclat de la Lune.

 

Il ne reste du lieu qu'une froide étendue,

Un amas de poussière, une empreinte un peu terne.

De la splendeur d'antan aujourd'huie révolue,

Il ne subsiste plus qu'un paysage en berne.

 

L'oasis est à sec, sa source s'est tarie,

Les espoirs ont fâné par manque de lumière.

Jadis havre de paix palpitant d'énergie,

Ce n'est plus désormais qu'un triste cimetière.

 

Au milieu du Désert j'ai perdu mon chemin,

Les quelques illusions qui me guidaient encore.

Je me suis essouflée à espérer en vain,

Depuis j'ai abdiqué : le Désert me dévore.


 

desert.jpg

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Magalune - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

Paradisalia 07/07/2012 11:42

Reste toujours l'espoir, au bout d'un horizon, un lumière surgit...

Magalune 07/07/2012 13:44



J'ai déjà fait une taversée du désert, il y a eu la lumière au bout mais cette traversée est différente et j'ai du mal à voir d'où pourrait venir le salut. L'avenir me le dira, nous ne sommes pas
maîtres du temps.


merci pour ces mots :-)



Stéphane 29/04/2012 16:13

La pluie va bientôt tomber, courage. A bientôt.

Magalune 29/04/2012 20:12



A bientôt, merci de ta visite



enriqueta 28/04/2012 10:56

Une triste réalité que tu exprimes avec beaucoup de poésie et de talent. J'aime beaucoup!

Magalune 28/04/2012 12:38



Merci beaucoup :-) belle journée



Elo 26/04/2012 18:42

Ne te laisse pas dévorer ma belle.... Un nuage apportera la pluie du renouveau !!!! bisous

Magalune 28/04/2012 12:30



Un jour sûrement ...


bisous :-)



Le Noctamplume 25/04/2012 02:02

Bonsoir Magalune

Quel paradoxe! Cela me fait penser à l'or sous le sable.

Si pour écrire une telle merveille, où chaque mot est parfait dans sa profondeur d'âme, il faut en arriver à un tel désespoir, il y a bien une raison, pour l'instant inconnue, tout du moins de
moi.

Mais une chose est certaine, c'est que tu es devenue l'oasis de mes pensées.

Donc, l'eau est bien là, telle une source claire et pure, que je n'hésite pas à boire, tellement elle m'abreuve et me donne l'espoir, d'une vie bien meilleur.

C'est bien venant de toi, que j'ouvre enfin mes yeux et te donnes à mon tour le réchaud de mon coeur, pour te donner la force de braver le destin.

Je te souhaite une douce nuit

le Noctamplume

Magalune 25/04/2012 10:15



Bonjour


Et bien....quel commentaire ! Que pourrais-je bien répondre qui ne paraisse pas terne en comparaison, si ce n'est que tu m'as touchée ?


Je te remercie pour ces mots déposés dans mon Désert, j'aime ton nom de plume.


A bientôt :-)



Présentation

  • : la plume de Magalune.over-blog.com
  •  la plume de Magalune.over-blog.com
  • : Quelques mots et histoires à partager, que ma plume capricieuse consent parfois à livrer.
  • Contact

Ecrire c'est...

« Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre, un morceau de ta chair reste dans l'encrier. »  

 

-Tolstoï-

AVERTISSEMENT

Toutes les photos utilisées sur ce blog sont prises au hasard sur internet. Si vous reconnaissez l'une des vôtres, n'hésitez pas à m'avertir si vous voulez que je la retire. je ne sais pas toujours quelles images sont libres de droit ou pas. Merci et bonne lecture !

Archives